Adoption de l’Eco par l’Union monétaire africaine : Les autres pays de la Cédéao se réunissent le 16 janvier

Single Post
Seneweb. – La date du 16 janvier 2020 marquera sans doute un tournant décisif dans le projet collectif de la Cédéao d’adopter une monnaie commune appelée Eco. Les 6 autres pays de la Cédéao non membre de l’Uemao vont se réunir jeudi prochain pour adopter une position.
L’objectif sera sans doute de se déterminer par rapport à la sortie de Macron et de Ouattara, annonçant l’adoption de la nouvelle monnaie par les pays de l’Uemoa, avec une parité fixe par rapport à l’euro.
Une annonce qualifiée de holdup, surtout que la Cédéao avait prévu que la parité de l’Eco soit flexible, sans pour autant déterminer avec quelle monnaie. C’est dire donc que c’est l’avenir de l’Eco de la Cédéao qui sera en jeu.
De son côté, la Sierra Léone a déjà indiqué la voie. A travers un communiqué, le gouverneur de la banque de Sierra Léone indique que le Leon reste la monnaie du pays, jusqu’à ce qu’il y ait une nouvelle législation
.
Rappel de la situation sur France-Info.fr

France-info. – L’Uemoa regroupe à ce jour 8 pays ayant le franc CFA en commun : le Bénin, le Burkina Faso, la Côte d’Ivoire, la Guinée-Bissau, le Mali, le Niger, le Sénégal et le Togo. Mais la zone CFA veut s’élargir à d’autres économies de la région pour accélérer les échanges économiques.

L’Union économique monétaire ouest-africaine et la France ont signé le 21 décembre 2019 un accord pour une réforme en profondeur du franc CFA. Dans un premier temps, l’Eco restera arrimé à l’euro, Paris assurera sa parité avec la devise européenne. Une mesure qui donnera confiance dans la nouvelle monnaie en attendant son indépendance totale.

Avant la fin 2020, le franc CFA devrait devenir l' »Eco », appelé à être, à terme, la future monnaie unique de la Communauté économique des Etats d’Afrique de l’Ouest (Cédéao). Aux 8 pays de la zone CFA pourraient s’ajouter la Gambie, la Sierra Léone, le Liberia et le Cap-Vert. En attendant le géant économique nigérian.


Laisser un commentaire