Emigration clandestine : Le propriétaire du pirogue de Mbour déféré au parquet

Le propriétaire du pirogue de Mbour a été déféré au parquet après avoir tenté de faire passer une quarantaine de migrants.

Les 41 candidats à l’immigration clandestine qui ont été arrêtés par la gendarmerie de Mbour ont été relaxés après 48 heures de détention. Selon la Rfm, seul le propriétaire de la pirogue a été  déféré.
Ces 41 candidats sont considérés comme des « victimes » dans ce dossier.

Seul Ibrahima Fall est resté en prison après être passé aux aveux. Son complice, Cissokho, présenté comme le cerveau du réseau est, lui, toujours en cavale et activement recherché par les pandores. L’enquête suit son cours.
Lors des interrogatoires, les victimes ont fait savoir qu’elles ont payé entre 250 mille et 500 mille francs Cfa avant d’embarquer dans la pirogue, qui a été stoppée alors que le groupe prenait la direction de l’Europe par la mer.


Laisser un commentaire