Jeudi 15 Octobre :: Mouvement au sommet de la police sénégalaise

1.LE QUOTIDIEN ::  POLICE : Relations tendues avec la tutelle, problèmes de management,…

* LES  FAILLES  DE  ANNA…

* DGPN :  Anna Sémou Faye limogée et remplacée par Oumar Maal

Patronne de la police nationale depuis deux ans, Anna Sémou Faye a été limogée hier à cause des problèmes de management et des relations tendues qu’elle entretenait avec son ministre de tutelle, Abdoulaye Daouda Diallo.Le commissaire Oumar Mal est le nouveau Dgpn.

Président de l’Olympique de Marseille, l’incorrigible Pape Diouf se présentait comme une anomalie sympathique. Anna Sémou Faye l’était aussi au Sénégal en devenant la première femme à accéder au poste de Directeur général de la police nationale (Dgpn). Après une parenthèse de deux (2) ans, la Direction générale de police nationale retrouve sa couleur masculine.

  • Les failles de Anna

Par ailleurs, on lui reprocherait d’avoir gardé 6 commissaires qui ont atteint l’âge de la retraite… Durant ses deux ans à la tête de Police nationale, Anna Sémou Faye se serait rendue coupable de certaines problèmes de management. D’après ses contempteurs, elle a privilégié les chrétiens et les sérères notamment dans les missions juteuses à l’étranger à l’image du Frontex. Dans les rangs de la police, on soutient qu’elle accordait plus d’importance au pèlerinage catholique. ..

Aujourd’hui, on semble retenir ces failles de Anna Sémou Faye quia été nommée à ce poste dans un contexte exceptionnel. Elle avait succédé à Abdoulaye Niang emporté par le scandale de la drogue dans la police. Macky Sall l’avait chargée de redorer le blason de la police après un mois de juillet 2013 douloureux. Elle a réussi, concède-t-on au ministère de l’Intérieur, à moraliser le fonctionnement de ce grand corps malade en mettant en avant la lutte contre la corruption. Elle a fait bouger les lignes. Cela n’a pas pesé lourd dans la balance au moment de sceller son sort.

2 . L’OBSERVATEUR ::  BATAILLE  AUTOUR DE LA PATERNITÉ DU <<GROUPE PARLEMENTAIRE DES LIBÉRAUX ET DÉMOCRATES>>  : Me Wade  joue  et  perd…

  • MODOU DIAGNE FADA, tient son groupe parle parlementaire, AÏDA MBODJ recalée
  • La lettre de Wade qui récuse Fada
  • Diop Decroix sur sa médiation : <<Je n’ai pas été écouté>>

Le verdict de la bataille libéro-libérale est tombé. Le duel entre Me Wade et son <<fils>> Modou Diagne Fada a tourné à l’avantage de ce dernier. Le bureau de l’Assemblée nationale a tranché en sa faveur sur le conflit qui l’opposait à la candidate de Wade pour le contrôle du Groupe Parlementaire des Libéraux et démocrates. Modou Diagne Fada tient son Groupe parlementaire, Aïda Mbodj a été recalée. Cette victoire du Président du conseil départemental de Kébémer en rajoute au différend qui l’oppose au Secrétaire…

********* Merci et bonne journée à tous : » Diam ak Khéweul pour tous les amis*********