Jeudi 29 octobre :: Dakar et la mafia des ordures…

1. L’OBSERVATEUR ::  GESTION DES DÉCHETS SOLIDES A DAKAR DE 2000 A 2015

AU CŒUR DE LA MAFIA DES ORDURES…

*Quand l'<<Or dur>> pollue l’atmosphère entre Etat et Collectivités locales

La gestion des ordures dans la région de Dakar, de l’Aprodak à l’Entente Cadak-Car, a mobilisé des mannes financières importantes. Le contrôle de ce pactole a toujours aiguisé les appétits et souvent provoqué un rapport de forces entre pouvoir central et pouvoir décentralisé. De Wade à Macky, c’est d’intenses manœuvres pour éviter d’alimenter de potentiels adversaires politiques. Aujourd’hui, la décision du ministre des Collectivités locales d’affecter la gestion des ordures à l’Ucg, au détriment de l’Entente Cadak-Car, dont le maire de Dakar, Khalifa Sall, est le président, est qualifié d’actes purement politique par certains. A tort ou à raison, le cadre institutionnel de ce secteur est marqué par une instabilité sans précédent. Pour retrouver sa stabilité, l’ancien ministre de l’Environnement, Thierno Lô livre les clés de la réforme de ce secteur qui est pollué par la magouille et les combines, selon Mamadou Fall Ndiaye, contrôleur à l’Entente Cadak-Car.

  • Le deal autour des bulletins de pesée
  • Thierno Lô, ancien ministre : <<Des camions transportaient des gravats à la place des ordures pour avoir un grand tonnage>>
  • Mamadou Fall Ndiaye, contrôleur à Entente Cadak-Car : <<Avec un bulletin de pesée fictif, un camionneur gagne au moins 90 000 FCfa/jour>>

** KOLDA : MUTILATION GÉNITALE FÉMININE

Bineta Baldé surprise en train d’exciser deux bébés… Elle  risque 2 ans de prison ferme.

Trois femmes, Bineta Baldé 57 ans, Oumou Baldé 23 ans et Mariama Mballo 19 ans ont été mises aux arrêts par la gendarmerie au village de Sinthiang Dembayel, situé dans la commune de Bagadadji.  Elles ont été prises en flagrant délit d’excision de deux fillettes, A. K et E. B. Les victimes , des  nourrissons âgés respectivement de 7 et 17 mois, sont des filles de la matrone Oumou Baldé et de Mariama Mballo.

2. Walfadjri :: STRATÉGIE DE LA TERRE BRULÉE POUR FAIRE PLIER LE POUVOIR

LE PLAN SECRET DU PDS…

  • Marche sans demande d’autorisation
  • Transport de militants
  • Oumar Sarr : <<Les policiers, on s’en f…>>
  • Aïda Mbodj : <<Le jour où Fada est venu chez moi en larmes>>

Face à un Modou Diagne Fada <<soutenu>> par le pouvoir de Macky Sall <<qui ne veut rien entendre>>, le Parti démocratique sénégalais (Pds) se dit prêt à tout. Le comité directeur du Pds, qui s’est réuni hier, a déjà donné le ton.

Jusqu’où ira le partie démocratique sénégalais (Pds) pour <<récupérer>> son groupe parlementaire <<usurpé>> par Modou Diagne Fada avec le soutien du pouvoir de Macky Sall ? La question se pose. Mais l’on peut affirmer que l’ancien parti au pouvoir semble prêt à tout. C’est en tout cas ce qu’on peut retenir de la réunion tenue, hier, à la permanence El hadji Oumar Lamine Badji sur la voie de dégagement nord (Vdn).

*******************Merci et Bonne journée à tous*******************