L’« eco » remplacera le franc CFA

Au Senégal.com. – Les chefs d’État et de gouvernement des quinze pays de la Communauté économique des états de l’Afrique de l’Ouest (Cédéao), réunis le samedi 29 juin à Abuja (Nigeria), ont adopté formellement ce nom pour le projet de monnaie unique.

La monnaie unique d’Afrique de l’Ouest se nommera « eco » et entrera en vigueur en 2020. Eco a devancé deux autres noms : « Afri » et « Kola », sur l’ensemble des treize propositions qui ont été présentées aux ministres.

Aucun accord n’a encore été trouvé sur le symbole de ladite monnaie.

Le communiqué final adopté samedi à Abuja « réaffirme l’approche graduée [pour l’adoption] de la monnaie unique en commençant par les pays qui atteignent les critères de convergence » – inflation, déficit budgétaire, etc.

Le principe d’un régime de change flexible et une politique monétaire centrée sur la maîtrise de l’inflation ont également été formellement adoptés.

Discutée depuis une trentaine d’années, cette monnaie unique concerne les pays qui forment la Cédéao (Bénin, Burkina Faso, Cap-Vert, Côte d’Ivoire, Gambie, Ghana, Guinée, Guinée-Bissau, Liberia, Mali, Niger, Nigeria, Sénégal, Sierra Leone, Togo) – dont huit utilisent le franc CFA.

Historique du franc CFA
Le franc CFA est né le 26 décembre 1945, jour où la France ratifie les accords de Bretton Woods et procède à sa première déclaration de parité au Fonds monétaire internationale (FMI). Il signifie alors « franc des colonies françaises d’Afrique ».
Il prendra par la suite la dénomination de « franc de la Communauté financière africaine » pour les États membres de l’Union monétaire ouest-africaine (UMOA), et « franc de la coopération financière en Afrique centrale » pour les pays membres de l’Union Monétaire de l’Afrique Centrale (UMAC).


Laisser un commentaire