La Somone touchée par les conséquences de la faillite de Thomas Cook

La Somone subit de plein fouet la banqueroute de Thomas Cook, le 23 septembre 2019.
© Charlotte Idrac/RFI

RFI Afrique. – Le voyagiste a organisé cette année en Tunisie et au Sénégal les séjours de 100 000 voyageurs, dont plusieurs milliers sont encore sur place.

La disparition annoncée de Thomas Cook est un choc à Enfidha en Tunisie, où la compagnie du voyagiste est le plus important pourvoyeur de touristes. Un avion affrété par le gouvernement britannique a rapatrié lundi plusieurs dizaines de ses ressortissants. Omar, 35 ans, était venu profiter du soleil avec sa compagne.

« On était censé être sur notre vol pour Manchester il y a deux heures. Malheureusement c’est un avion plus petit qui est arrivé. L’absence de communication et l’incompréhension en raison de la barrière des langues ont entraîné beaucoup de frustration », confie-t-il.

Thomas Cook travaille en Tunisie avec plus de 300 établissements hôteliers et les impayés des mois de juin et juillet s’élèveraient déjà à plusieurs dizaines de millions d’euros. Beaucoup d’inquiétude donc en ce moment dans le secteur touristique tunisien, car si les factures restaient impayées, des milliers de travailleurs seraient directement touchés et des hôtels pourraient ne pas s’en relever.

Sénégal : inquiétude à La Somone

L’hôtel Royal Horizon Baobab, situé à La Somone, sur la Petite-Côte, est un partenaire de longue date du voyagiste britannique. Les touristes qui devaient arriver lundi 23 septembre ont suspendu leur voyage. Pour ceux qui vivent du tourisme dans le village, commerçants et artisans, il faudra désormais faire sans ces clients européens.

On avait beaucoup de relations avec les clients de Thomas Cook qui venaient de Belgique, d’Angleterre… C’était des bons clients pour nous. Ca va beaucoup pénaliser tous les acteurs du tourisme. Peut-être que d’autres opérateurs vont prendre le relais


Laisser un commentaire