La vallée de la tomate du fleuve Sénégal appelée à grandir

La vallée du fleuve Sénégal pourrait produire 100 000 tonnes de tomates par an

Au Sénégal, la culture de la tomate industrielle est encore loin d’avoir réalisé tout son potentiel dans la vallée du fleuve Sénégal (VFS).
D’après Aboubacry Sow, directeur général de la Société nationale d’aménagement et d’exploitation des terres du Delta et des vallées du fleuve Sénégal et de la Falémé (SAED), la région pourrait produire en effet 100 000 tonnes du fruit par an.

« Cette année, c’est presque 60 000 tonnes qui ont été produites. Par rapport aux années passées, il y a un bond important qui a été fait », a confié le responsable à l’Agence de presse sénégalaise (APS).

D’après certains acteurs de la filière, l’implantation d’unités industrielles dans la région, pourrait offrir de nouveaux débouchés aux exploitants et les inciter à booster leur production.
Pour rappel, la tomate industrielle (tomate destinée à la fabrication de double concentré) est la seconde culture de la VFS après le riz.
Selon le gouvernement, le rendement moyen à l’hectare est de 40 tonnes avec une pointe pouvant atteindre 60 tonnes, soit l’une des meilleures productivités au monde.

Par:Senegal Black Rainbow · 14 septembre 2019


Laisser un commentaire