Les hépatites gagnent du terrain au Sénégal

10 % de la population sénégalaise sont des porteurs chroniques du virus de l’hépatite B.

Le Pr Aminata Sall Diallo, coordonnatrice nationale du programme de lutte contre les hépatites au Sénégal, donne ces chiffres, qui font état « de 1500 000 personnes atteintes d’hépatite B».

«Quand on dit, poursuit-elle sur Radio Sénégal, qu’on a 2% de la population générale atteinte d’hépatite C, cela fait 2% de 15 millions, on est à 300 000. Donc, on est à près de 2 000 000 de porteurs chroniques du virus de l’hépatite B ou du virus de l’hépatite C au Sénégal. »

L’urgence, diagnostique le Pr Aminata Sall Diallo,est  « que l’ensemble des médecins puissent prendre en charge les malades », car, indique-t-elle, « la santé publique ne peut pas prendre en charge deux millions de personnes avec les seuls médecins résidant à Dakar ».
Pour la première fois au Sénégal, la célébration de la journée mondiale de lutte contre les hépatites a été décentralisée à Niakhar dans la région de Fatick. Un choix qui se justifie, selon la coordonnatrice du programme de lutte nationale, « parce que Niakhar a largement contribué à la mise au point du vaccin contre l’hépatite B dans le monde. Sans ces expérimentations qui ont eu lieu à Niakhar, aujourd’hui, le vaccin ne serait pas disponible. Et, c’est pour rendre hommage à Niakhar »

.
Die Ba – Seneweb.com


Laisser un commentaire