Lycée et collège au coeur des préoccupations de la journée de vendredi

Les docteurs Hervé et Jean-Marc ensemble au travail.

Les actions de formation sont maintenant bien en place pour les bénévoles de l’association Téranga de Cherbourg, présents à Somone pour plusieurs semaines.

Vendredi, c’est au lycée et au collège de Somone/Ngaparou que se sont concentrés les efforts. Martine, vice-présidente de Teranga, Huguette et Anna, ont longuement dialogué avec les responsables des deux établissements. Le courant est encore très bien passé, ce qui promet des interventions très nombreuses et efficaces.

A 8 heures du matin, Maguy la secouriste, avec l’aide de Claudine, ont formé une vingtaine d’élèves aux gestes de premier secours. Elles ont beaucoup insisté sur les interventions liées aux accidents domestiques. Les élèves ont appris avec application à éviter l’étouffement des bébés, puis ont découvert la méthode des compresses pour éviter les saignements après une coupure, ainsi que la fameuse position latérale de sécurité, tests à l’appui.

Les docteurs Hervé et Jean-Marc, assistés de Philippe et Laurence, ont commencé à 9 heures les visites médicales, dans une salle bien adaptée. Les professeurs ont suivi les consignes en amenant les élèves par bordée de cinq, ce qui a rendu l’attente moins pénible pour les jeunes adolescents des classes de 6e. 75 élèves ont bénéficié de ces contrôles, et pour certains, c’était la première fois.

Au bout du compte, ce sont les médecins qui ont été un peu malades dans la soirée!

D’autres rencontres ont eu lieu vendredi, la plus marquante sentimentalement étant la visite inopinée d’Abdou Babou Dia, le président honoraire de Teranga, venu saluer ses amis cherbourgeois après sa journée de travail dans son nouvel hôtel de Saly.

La position latérale de sécurité expliquée aux élèves.

Maguy apprend aux collégiens les gestes délicats à faire pour sauver un bébé qui s’étouffe.


1 comment

  1. Mamadou mars 4, 2018 4:04   Répondre

    Toutes mes félicitations et mon soutien à TERANGA pour cette contribution toujours renouvelée depuis une dizaine d’années…

Laisser un commentaire