Mardi 18 Octobre : FOOT : FRANCE / SENEGAL– LA REVANCHE

STADES :  MATCH DE GALA EN DECEMBRE A LSS

        FRANCE / SENEGAL , la revanche à Dakar !

MATCH DE GALA POUR LA VACCINATION – – – Remake de France / Sénégal à LSS

14 ans après le match d’ouverture de la coupe du monde 2002 entre le Sénégal et la France, les 22 acteurs devraient se retrouver le 17 décembre prochain pour une rencontre de gala dont le but est de réunir des fonds pour la vaccination au Sénégal.

Les amis d’El Hadji Diouf et de Nicolas Anelka vont s’affronter. Selon El Hadji Diouf, l’un des grands partenaires d’Afrivac, le match de gala sera rehaussé par la présence de joueurs comme Emmanuel Petit, Robert Pires, Marcel Desailly et tant d’autres. Pour assister à la fête, les spectateurs devront débourser entre 5000 et 100 000 FCfa. Les organisateurs espèrent tirer entre 400 à 500 millions de FCfa de la manifestation pour financer la vaccination au Sénégal.

2 SOMONE.COM :  YAKHYA DIOP YEKINI MET FIN A SA CARRIÈRE, APRÈS 24 ANS DANS L’ARÈNE SÉNÉGALAISE.

L’homme marquera à jamais les annales du sport sénégalais, appelé  »Lamb » (lutte), tellement sa carrière est riche en trophées de toutes sortes que la lutte a à offrir. Yakhya Diop alias Yékini, son nom de lutteur est considéré par beaucoup comme le lutteur le plus glorieux du Sénégal et de l’Afrique, car il aura conquis d’autres couronnes de la lutte dans d’autres pays d’Afrique, comme le Burkina, le Bénin…etc. Yékini est resté plus de 10 ans le roi des Arènes sénégalaise, avant d’être défait par le fils de l’ancien champion Double Less, Balla Gaye 2, surnommé le lion de Guédiawaye. Son deuxième revers face à en un autre jeune champion, Lac de Guerre 2, anticipera la retraire toute proche de l’homme qui se disait être le Khalife général de tout les lutteur, l’enfant de Bassoul.

3 L’ AS quotidien :  PROJET DE BUDGET 2017 DES INSTITUTIONS DE LA REPUBLIQUE

MACKY SE SERT, DÉGRAISSE AMINATA TALL, ENGRAISSE TANOR

OUSMANE TANOR DIENG PLUS RICHE QUE AMINATA TALL

Les projets de budgets des institutions de la République et des ministères sont déposés à l’Assemblée nationale pour examen et adoption. A l’instar du budget général, beaucoup d’institutions ont vu leur budget hausser. C’est le cas de la Présidence de la République où le cabinet du chef de l’Etat s’est taillé la part du lion avec du budget de 2,369 milliards FCfa contre 1,889 milliards de l’année en cours.

4 WalfQuotidien :  L’ IMAM IBRAHIMA SEYE REJUGER ET CONDAMNE A DEUX ANS

LA JUSTICE AUX ORDRES DE MACKY

  •  Le chef de l’Etat avait trouvé la première condamnation <<trop clémente>>

L’imam Séye rejugé et condamné à deux ans — Un verdict sur commande !

Quatre mois après que le chef de l’Etat, Macky Sall, jugé sa première condamnation d’un an <<trop clémente>>, l’Imam Sèye est rejugé par la Cour d’appel de Dakar qui lui a infligé deux ans ferme.

** REACTIVATION DU DOSSIER NDIAGA DIOUF

Pourquoi Barthélémy Dias ne sera pas inquiété

  • Quand Macky se faisait l’avocat du maire de Mermoz – Sacré Cœur
  • DÉCRYPTAGE :  CONVOCATION DU DÉPUTÉ-MAIRE DEVANT LE JUGE
  • Barth devrait être sauvé par son immunité parlementaire

L’article 61 de la constitution interdit de poursuivre ou d’arrêter en matière criminelle ou correctionnelle un député sans l’aval du bureau de l’Assemblée nationale.

Le face-à-face du député-maire de Sacré-cœur-Mermoz avec le juge ne devrait pas s’éterniser. Normalement, Barthélémy Dias devrait être relaxé et l’action déclarée irrecevable pour la bonne et simple raison que l’Assemblée nationale est en session depuis le 14 octobre, mais aussi qu’il bénéficie d’une immunité parlementaire. Le député-maire de Sacré-cœur-Mermoz sera devant le juge ce jeudi. Il est convoqué dans l’affaire de la fusillade qui l’impliquée, devant sa mairie en 2011 qui s’était soldée par la mort de Ndiaga Diouf…

5 LA TRIBUNE :  ILS VEULENT MARCHER SUR LE MINISTÈRE DE L’INTÉRIEUR

WATTU PRÊT POUR LA CONFRONTATION 

  • <<MACKY SALL DOIT SAVOIR QUE NOUS SOMMES PRÊTS A SACRIFIER NOS VIES>> 

<<Ils ont foncé sur la police>>. Cette phrase, qui serait l’appréciation de Macky Sall sur la marche du 14 octobre dernier, semble mettre du baume au cœur des opposants membres du Front pour la défense du Sénégal. Accusé d’être une <<opposition de salon>>, le front entend <<maintenir le cap>> et va réunir prochainement des centaines de milliers de Sénégalais dans un meeting.

*****************Merci et bonne journée à toutes et à tous*********************