Mendicité au Sénégal : Un business lucratif qui rapporte plus de 10 milliards de francs CFA par an

L’expert régional en trafic illicite d’enfants Issa Sakho a révélé, selon le site laviesenegalaise, que la mendicité au Sénégal constitue un business lucratif. Des estimations ont montré que plus de 10 milliards de francs proviendraient annuellement de la mendicité.

Selon lui, les chiffres de la mendicité font froid dans le dos. A Dakar, les talibés sont estimés à plus de 30.000. Ces enfants, on leur demande souvent d’amener 500 F par jour et les vendredis 1000 F. En faisant ainsi un petit calcul, l’on se rencontre qu’il y a au moins plus de 15 millions de francs CFA qui proviendraient quotidiennement de la mendicité à Dakar. Un petit calcul sur l’année montre que cela revient à 5 milliards 495 millions. Si l’on additionne les autres régions comme Diourbel, Thiès, Kaolack, Saint-Louis où la mendicité est très présente, cela reviendrait au moins à plus de 10 milliards l’année.
Il déplore que des gens tirent profit de la mendicité et, face à ce phénomène qui ne cesse de prendre de l’ampleur, M. Sakho préconise deux choses pour solutionner la question de la traite des enfants. Il s’agit d’une part l’application de la loi de 2005, qui interdit l’exploitation des enfants, et d’autre part la mobilisation et la sensibilisation de la communauté.
Il intervenait lors d’une rencontre de partage sur la question de la traite des enfants initiée par la ville de Dakar et présidée par le maire Soham Wardini. L’objectif de cette rencontre vise à renforcer le rôle des collectivités  locales dans la protection des enfants de la rue.
Abdoul BABA


Laisser un commentaire