Mercredi 14 Octobre : Assemblée Nationale : Moustapha Niass conserve son trône…

1.SOLEIL :  BUREAU DE L’ ASSEMBLÉE NATIONALE… Moustapha Niasse réélu sans surprise.

  • Le président de l’assemblée nationale : <<Gérer l’ensemble des priorités au sein du Pse >>
  • La parité a été respectée
  • La constitution des groupes parlementaires reportée à plus tard

Les députés ont procédé, hier, lors de l’ouverture de la session ordinaire unique 2015 – 2016, à l’élection du bureau de l’Assemblée nationale. Sans surprise, le président sortant Moustapha Niasse a été reconduit au scrutin majoritaire à la tête de l’Assemblée nationale avec 126 voix sur les 142 votants.

La séance s’est tenue en présence de 138 députés qui étaient présents à cette occasion. Au sortir du scrutin secret, présidé par le doyen d’âge Doudou Issa Niasse, assisté des deux plus jeunes députés Fatou Thiam et Aminata Guéye, Moustapha Niasse a obtenu 126 voix sur les 142 votants (en plus des votes par procuration). La majorité requise étant fixée à 72  voix. Sur les 142 votants, il faut aussi compter 4 bulletins contre, et 6 abstentions et 6 bulletins nuls à l’issu du vote du bureau de l’Assemblée nationale.

Pour l’élection des vice-présidents les députés par ordre ci-indiqué ont étés élus avec 134 voix sur les 142 votants : 1ère -Mme Awa Guéye, 2ème -Moustapha Cissé Lô, 3ème -Abdou Mbow, 4ème -Aminata Mbaye, 5ème -EL Hadj Mansour Sy, 6ème -Mme Yatta Sow, 7ème -Abdoulaye Makhtar Diop, 8ème -Ndéye Lucie Cissé. Parmi ces huit vice-présidents, on remarque la présence d’Abdoulaye Makhtar Diop et de Ndéye Lucie Cissé qui remplacent respectivement Yaye Awa Diagne et Aimé Assine. Le bureau respecte ainsi entièrement la parité avec autant d’hommes que de femmes.

2. L’OBSERVATEUR : CENTRE HOSPITALIER NATIONAL : Scandale au service neurologie de Fann

  • Des centaines de millions FCfa empochés, un marché jamais livré

Plus que les millions détournés, c’est le drame humain entraîné par la non-réalisation des travaux d’extension du service neurologie de l’hôpital Fann qui écœure. Autopsie d’un vol.

L’affaire est assez grave pour être passée sous silence. Ses conséquences assez dramatiques pour ne pas être exhumés du sous-sol de l’hôpital Fann. Pour qu’à la fin des fins, l’horreur soit exhibée au grand jour. Il y a longtemps, très longtemps, au terme du siècle dernier, sous le magistère moribond d’un certain Abdou Diouf, l’Etat du Sénégal avait décidé, face aux capacités d’hospitalisation très minimes du service Neurologie du Centre hospitalier universitaire de Fann, d’engager des travaux d’extension de ce département où les malades mouraient comme des mouches, faute de places. Mais cette volonté étatique ne restera que profession de foi. Puisque Abdou Diouf sera battu le 19 mars 2000 et dans sa terrible chute, le successeur de Senghor emportera avec lui le ministre de la santé de l’époque. Et dans les premiers jours qui ont suivi cette première alternance politique au Sénégal, le nouveau chef de l’exécutif veut que tout ou presque, soit remis en cause. Que tout, ou presque, soit réévalué, repensé. Expliqué aux nouvelles autorités, le projet d’extension du service neurologique sera remis à plus tard. Jusqu’à l’an 2005.

Cette fois, c’est décidé et ça va se faire. La direction du Centre hospitalier national (Chn) de Fann chargé de gérer les travaux, lance un nouvel appel d’offres, le montant du marché est de 235.890.396 FCfa Ttc. Et c’est la société générale d’entreprises de construction d’industrie et d’équipement (Gecie Sarl) domicilié à Keur Massar, lot n° 508, qui rafle la mise. L’entreprise s’engage à construire un ouvrage neuf constitué de deux immeubles (A et B) R+1 au service neurologique du Chn de Fann selon le cadre quantitatif suivant : gros œuvre (41.643.400 FCfa), élévation (96.051.240 FCfa), carrelage (26.475.000 FCfa), électricité (3.560.000 FCfa), plomberie sanitaire (19.830.000 FCfa), menuiserie bois métallique aluminium (26.540.000 FCfa), étanchéité (13.048.875 FCfa), peinture (14.402.000 FCfa). Soit 199.907.115 plus 35.983.281 en Tva. Le présent marché est conclu pour la durée de la gestion de 2005. Seulement, les choses ne se passeront jamais comme convenu. Ni la date de livraison ni la qualité de travail imposé dans le contrat ne seront respectés. Pis, l’entreprise (Gecie Sarl) a encaissé plus d’argent qu’il n’a réalisé de travaux. Un vol, voire un détournement de deniers publics qui n’a pu se faire sans la complicité des autorités hospitalières de l’époque…

** FOOT – MATCH AMICAL : ALGÉRIE /  SÉNÉGAL   1 – 0

Deux défaites en un mois pour les <<Lions>>

Après l’Afrique du Sud, l’Algérie. Deuxième défaite de rang pour Aliou Cissé. Les <<Lions>> ont été battus (1 – 0) hier à Alger par les <<Fennecs>>, au terme d’un match amical très engagé.

****************Merci et bonne journée à tous************************