Modou Thiam, l’homme qui donne une seconde vie aux fûts usagés

Comme un magicien, Modou Thiam arrive à faire des merveilles avec de vieux fûts métalliques usagés qu’il transforme en mobilier de maison, nous apprend Ausenegal.com. Ses salons ont fini de séduire les populations de Tambacounda, et même ailleurs.

Modou Thiam exerce la menuiserie métallique depuis plus de vingt ans. Un métier que ce fils de forgeron n’a pas appris à l’école. Le natif de la ville sainte de Touba a captivé les visiteurs de la dernière foire régionale de l’agriculture de Tambacounda, avec ses salons fabriqués avec des barils en fer qu’il commande à Dakar. D’ailleurs, à la foire régionale de l’artisanat d’avril dernier, le prix du meilleur exposant lui a été décerné.
L’idée de se lancer dans cette aventure lui est venue en 2016. Pendant qu’il confectionne des fourneaux pour une ONG, Thiam se rend compte qu’il peut également utiliser ces barils pour du mobilier de maison, un salon. Sans attendre, il se met au travail et réussit à réaliser le premier exemplaire.

« A travers cette création, je veux montrer que les barils peuvent servir à autre chose qu’à contenir de l’eau et à fabriquer des fourneaux », sourit Modou Thiam.

Mais c’est aussi une manière pour lui de recycler ces vieux matériaux pour qu’ils ne finissent pas dans la nature. Ces œuvres décorent aujourd’hui des établissements hôteliers, mais aussi des maisons de personnalités parmi lesquelles le célèbre promoteur de lutte Luc Nicolaï. Les touristes commencent également à s’y intéresser.
Le salon est composé de quatre chaises et une table. A partir d’un seul baril, le soudeur peut fabriquer deux sièges. Pour lui, son œuvre est une alternative aux meubles en plastique qui ne durent pas longtemps. S’agissant des étapes de la fabrication, Modou Thiam ne veut surtout pas dévoiler son ingéniosité.
Par contre, il nous affirme que travailler ce salon n’est pas du tout difficile. Modou Thiam peut le faire en moins d’une semaine. Quelle que soit la taille de la commande, il peut la réaliser. Le prix du salon s’élève à 200 000 FCFA.
Et pour rendre fructueux le business, Modou Thiam entend exporter le produit et projette dans un futur proche de concevoir d’autres articles comme le canapé en baril.

Au sénégal.com : Amedine Faye

Contact : Modou Thiam
Quartier Dépôt, Tambacounda.
Tel : 77 575 76 60
E-mail : thiamart21@gmail.com


Laisser un commentaire