Nord du Sénégal : 750 000 personnes menacées par la faim

La faim est présente au Sénégal malgré les chiffres d ‘une croissance soutenue annoncés par le ministère de l’Economie. En effet plus de 750 000 personnes serait menacés par la faim au Nord du pays.

Selon les Nation-Unies pour l’alimentation, des efforts doivent être faits pour contenir ce fléau.

« Si la communauté internationale n’agit pas maintenant, la sécheresse, la flambée des prix des denrées alimentaires et les conflits vont entrainer des millions de personnes dans la faim et la malnutrition dans certaines parties du Sahel ».

L’alerte est de trois agences des Nations-Unies: la Fao, l’Unicef et le Pam, selon les Echos. Les zones ciblées concerneraient des parties du Mali, du Niger, du Burkina Faso, du Tchad, du Sud de la Mauritanie et du Nord du Sénégal. Une situation qui s’explique par le fait que le Sahel n’a qu’une seule saison de croissance.

Ainsi, « si cela se passe mal en raison des chocs climatiques ou des conflits, les gens doivent survivre jus qu’à la prochaine »,a déclaré Abdou Dieng, Directeur régional du Programme alimentaire mondial (Pam).

Pour venir à bout de leurs prévisions sur ces zones épinglées, collectivement, le Pam, l’Unicef et la Fao ont déclaré avoir besoin de 676 millions de dollars pour répondre à la crise.
teledakar

 


Laisser un commentaire