Présidentiel: Macky Sall revendique sa victoire dès le premier tour

Le premier tour des élections présidentielles se tenaient dimanche 24 janvier, au Sénégal. Quelques heures après la fermeture des bureaux de vote, le camp du chef de l’Etat sortant, Macky Sall, a revendiqué la victoire, rapporte LCI, pronostiquant « au moins 57% des suffrages ». Une annonce contestée par l’opposition.

Un résultat contesté par l’opposition une heure plus tôt

Un résultat anticipé et contesté par avance par ses deux principaux rivaux : l’ancien Premier ministre Idrissa Seck, 59 ans, et le député « antisystème » et ex-inspecteur des impôts Ousmane Sonko, 44 ans, les seuls ayant rassemblé suffisamment d’électeurs pour être en mesure de se qualifier pour un éventuel second tour. S’exprimant moins d’une heure avant l’annonce du Premier ministre, lors d’une conférence de presse conjointe, les deux principaux rivaux de Macky Sall avaient mis en garde le pouvoir contre toute proclamation prématurée de victoire.

« A ce stade, un deuxième tour s’annonce », a déclaré Idrissa Seck, candidat pour la troisième fois à l’élection présidentielle. A ses côtés, le député Ousmane Sonko s’est également exprimé : « Dans l’état actuel du dépouillement, aucun candidat, je dis bien aucun candidat, moi y compris, ne peut se proclamer vainqueur de l’élection présidentielle ». Mais « les résultats compilés nous disent aujourd’hui qu’il nous faut féliciter le président Macky Sall pour sa réélection », a déclaré M. Dionne, créditant Macky Sall d’une victoire dans toutes les régions du pays, à une exception près, avec un résultat final d' »au moins 57% » des suffrages.


Laisser un commentaire