Samedi 10 Octobre : DRAME DE MOUNA : Le Sénégal a perdu plus de 60 pèlerins

1.OBSERVATEUR : DRAME DE MOUNA : Le bilan passe à 61 morts et 4 disparus

Soixante et un morts et quatre portés disparus. C’est le dernier bilan du drame de Mouna, livrés hier par le coordonnateur de la cellule de crise, Amadou Kébé.

Le bilan du chaotique pèlerinage à la Mecque de cette année continue. La cellule de crise et d’appui psychologique des pèlerins sénégalais à la Mecque a fait face hier à la presse pour faire le point sur ce drame de Mouna, pour livrer les dernières informations. Le coordonnateur de la cellule de crise a livré le dernier bilan de cette tragédie. Selon Amadou Kébé, les derniers communiqués reçus révèlent 61 cas de décès enregistrés et 4 personnes disparus. <<18 blessés ont été retrouvés dans les structures sanitaires saoudiennes, dont 16 récupérés, 2 malades pris en charge par la cellule médicale sénégalaise et 2 autres hospitalisés dans des structures saoudiennes>>, a-t-il ajouté. Pour M. Kébé, 4 429 appels sur le numéro vert ont été enregistrés par le capitaine Alioune Tine. Cependant, le coordonnateur de la cellule indique que les équipes poursuivent les recherches dans les hôpitaux saoudiens. Par ailleurs, le directeur de la compagnie Sénégal-Airlines, Mayoro RacineThiam, a précisé que la compagnie aérienne a débuté ses vols retour le 26 septembre et les a terminés le 5 octobre. Selon lui, Sénégal-Airlines a convoyé 2000 pèlerins. Mayoro Racine Thiam d’indiquer que les derniers pèlerins sénégalais restés à Mouna sont sous la responsabilité de la compagnie aérienne saoudienne. Sur les 1 125 pèlerins <<bloqués>> en Arabie Saoudite, 375 arriveront demain à 3h du matin (aujourd’hui, Ndlr) et les 750 pèlerins restants seront programmés sur 2 vols prévus à une date ultérieure.

** SERMON CONTRE LE CHEF DE L’ETAT ET SES PAIRS OCCIDENTAUX

UN IMAM ARRETE POUR APOLOGIE DU TERRORISME

L’Imam Ibrahima Sèye arrêté pour apologie du terrorisme

  • Professeur au Lycée Alpha Molo Baldé de Kolda, Imam Sèye a traité Macky Sall, Hollande et Obama de mécréants-profanateurs…
  • Soupçons de liens avec Boko Haram et un véritable danger pour ses élèves

Ses sermons étaient radicaux, le ton virulent. Soupçonné d’avoir des liens avec des organisations terroristes et surveillé depuis quelques temps, l’Imam Ibrahima Sèye, qui est aussi professeur d’Histoire et de Géographie au lycée Alpha Molo Baldé de Kolda, a été arrêté le lundi dernier, pour apologie du terrorisme, après qu’il a traité le chef de l’Etat de mécréant profanateur, au même titre que les Présidents Hollande et Obama.

** ÉLECTIONS PRÉSIDENTIELLES 2015 : La Guinée cherche son Président…

L’élection présidentielle guinéenne prévue le 11 octobre 2015 revêt un double enjeu. Démocratique et ethnique.

Démocratique, parce que le pays a connu sa première véritable élection démocratique, en 2010.

**************** Merci et Bon week-end à tous *******************