Sur Jeune Afrique: Au Lac rose, les forçats du sel

Lac Rose au Sénégal

 

http://www.jeuneafrique.com/mag/340296/societe/senegal-lac-rose-forcats-sel/

Le travail est si dur que les locaux ne veulent plus le faire. En pleine saison, jusqu’à deux mille hommes fouillent pourtant les eaux chaudes et corrosives du Lac rose, au risque d’y laisser leur santé.

Le soleil est déjà haut, ses rayons dardent la surface du lac, et la température de l’eau, l’une des plus concentrées en sel du monde, dépasse les 30 °C. En cette fin de juin, plusieurs dizaines d’hommes s’échinent pourtant depuis les premières lueurs du jour, de l’eau jusqu’au buste, répétant inlassablement les mêmes gestes. Il faut d’abord casser la croûte de sel au fond du lac à l’aide d’un long bâton, remplir son tamis, puis le remonter, lesté d’une trentaine de kilos, et le vider dans sa barque. Les plus costauds sont capables d’enchaîner ainsi pendant neuf heures et, assurent-ils, de ramener chacun trois tonnes de sel sur le rivage……

 

 


Laisser un commentaire