Somone-Ngaparou: Le journal entièrement réalisé par le lycée est bouclé

La formation à la mise en page a nécessité beaucoup d’explications.

Parmi les formations les plus discrètes mais très appréciées des enseignants, Teranga-Cherbourg pratique l’initiation à la communication.

L’an dernier est sorti, au lycée de Ngaparou/Somone, le premier journal scolaire réalisé sur la base de reportages d’une équipe de six lycéennes formées par Philippe Le Barillier, ancien rédacteur en chef de La Presse de la Manche, avec l’aide de Jean Maingard à informatique et Philippe Noir à la technique.

Cette année, Mme la proviseur du lycée, Awa Thiam, avait demandé que les lycéens puissent faire la mise en page eux-mêmes. Ce n’était pas un souhait facile à réaliser. Teranga a choisi un logiciel gratuit de mise en page et transmis pas à pas à trois lycéennes de terminale la méthode pour s’en servir.

Ndeye Mane Fall, élève brillante de terminale, a parfaitement intégré à la fois les outils et l’importance du métier de journaliste éditorial capable de contrôler le fond et la forme des articles. Sa réussite depuis quatre ans aura été l’une des grandes satisfactions de ses formateurs.

Ndeye Mane Fall promise à un bel avenir dans le journalisme.

Le journal Kan Ngam numéro deux a été bouclé hier et un premier exemplaire a été tiré et plastifié pour marquer l’événement. Il s’agit d’une simple feuille format A3 recto verso, plus simple à fabriquer par le lycée.

Plusieurs dizaines d’exemplaires devraient être imprimés à la maire de Somone et à la mairie de Cherbourg.

Parallèlement, une quinzaine d’élèves de seconde ont été initiés au métier de journaliste et ont commencé à rédiger leurs premiers articles pour assurer la relève.

Vous pourrez consulter prochainement le journal du lycée sur le blog.

Les élèves de seconde initiés pour prendre la relève.


Laisser un commentaire