Le dernier roman d’une trilogie de l’écrivain et poète sénégalais Amadou Elimane Kane

Moi, Sidia Diop ou l’astre d’espérance de la Sénégambie au Brésil, roman, Amadou Elimane Kane, éditions Lettres de Renaissances, Paris, février 2018.

 

Les éditions Lettres de Renaissances annoncent la dernière parution de l’ouvrage « Moi, Sidia Diop ou l’astre d’espérance de la Sénégambie au Brésil », dernier volume de la trilogie romanesque d’Amadou Elimane Kane, qui vient clore la thématique consacrée à la réécriture du récit africain par le biais de la fiction documentaire.

Ce nouveau récit, bâti entre deux espaces géographiques, le Brésil et l’Afrique, et deux périodes historiques, le XXIe siècle et le XIXe siècle, pose, dans une alternance narrative très maîtrisée, la question des traces de la culture africaine au sein du monde contemporain.

À travers le prisme de la réalité historique et de la quête identitaire du monde noir, Amadou Elimane Kane apporte une vision toute en lumière afin de rétablir les liens culturels qui existent entre le nouveau monde et l’Afrique à l’époque de l’esclavage et de la colonisation. Cette nouvelle vérité éclaire une nouvelle fois l’ancrage de l’auteur qui propose un horizon revisité du continent africain qui conduit à la renaissance.

« Amadou Elimane Kane continue de descendre dans les méandres de la mémoire pour tirer de l’oubli paralysant des figures et des faits qui ont valeur de repères et de ressorts. Tenacement, il réinvente les vestiges et reconstitue la trajectoire de personnages emblématiques pour hisser l’étendard de son peuple « Sur la cime gigantesque des arbres ».


Laisser un commentaire