Vu sur le net: Mort suspecte d’un talibé à Takhoum près de Mbour

Au village de Takhoum, les supputations vont bon train. Mais, jusque-là, aucune voix ne s’est  publiquement offusquée du drame survenu dans cette localité située à quelques kilomètres de Mbour, indique Xalima.com

En effet, samedi dernier, un talibé répondant au nom de Cheikh Ndiguel SENE a trouvé la mort et a été enterré dans la plus grande discrétion. Un décès loin d’être naturel. Selon nos informations, le garçon âgé entre douze et treize ans aurait été martyrisé par son marabout qui l’aurait battu à mort. Ce dernier,  C. FAYE, qui dirige un daara installé à Darou mouride à 400m du village de Takhoum, est accusé d’être celui qui aurait donné la mort à son disciple.

Tout est parti le samedi dernier dans la soirée quand C. FAYE a demandé à son disciple d’aller lui acheter du crédit téléphonique à Takhoum. Le talibé qui aurait « traîné » en route a fait patienter son marabout qui mécontent quitte Darou mouride pour aller le chercher à Takhoum.

Selon nos informations, très en colère, C. FAYE n’a pas attendu de rentrer avec son disciple pour le corriger. C’est sur place qu’il a commencé à lui administrer des gifles avant de le ramener au daara. Sur place, il l’aurait sévèrement bastonné. Le talibé mal-en-point meurt aux environs de 2h du matin.
Seulement, le marabout réfute cette thèse. Le lendemain, il dira aux habitants  de Takhoum partis s’enquérir de la situation du talibé dont les cris avaient alertés plus d’un, que ce dernier avait fugué. Selon lui,  c’est en allant à sa recherche qu’il l’a trouvé sous un arbre duquel il était tombé. Il ajoute l’avoir conduit au daara pour le soigner mais que l’enfant a succombé à ses blessures. C’est ainsi qu’il aurait demandé l’aide de quatre autres personnes pour l’inhumer.

 Xalima.com


Laisser un commentaire