Violences conjugales : Quand la Covid-19 fait grimper la température !

violences faites aux femmes

Senenews. – La coordonnatrice du point d’écoute et d’orientation de l’association pour la promotion de la femme sénégalaise ( APROFES), une ONG basée à Kaolack, a révélé  mercredi que les cas de violences conjugales ont augmenté de manière spectaculaire durant la période de la pandémie du Covid-19.

Depuis le début de la pandémie, on a enregistré plus de 100 cas de violences conjugales dont un seul exercé sur un homme. Si l’on tire des conclusions à partir de ces données, on peut affirmer sans risque de nous tromper que la Covid-19 a accéléré le phénomène », affirme Ndeye Dieumb Diagne de l’APROFES.

Pour elle, beaucoup de pères de familles ont l’habitude de vivre hors de leur foyer toute la journée, avec l’auto confinement, ils ont été confrontés à une situation méconnue.

« Les chefs de famille qui n’échangent jamais avec leurs enfants ou leurs familles, qui ne mangent jamais avec eux, ont eu de nombreuses difficultés à traverser la période du couvre-feu où ils étaient obligés de rester des heures voire des jours à la maison », continue-t-elle.

Des cas de mariages précoces ont été aussi dénoncés par l’APROFES qui, a révélé que beaucoup de familles ont profité de la situation de l’État d’urgence où les rassemblements étaient interdits pour célébrer en catimini ces cérémonies.

senenews


Laisser un commentaire