Table ronde sur la santé avec l’infirmier du dispensaire

La rencontre passionnante avec Cheikh a duré deux heures et permis de mieux cerner les besoins.

La rencontre passionnante avec Cheikh a duré deux heures et permis de mieux cerner les besoins.

Les membres de la délégation de Téranga ont souhaité faire le point sur la santé à Somone, en invitant Cheikh, l’infirmier en charge du dispensaire qui, comme le dit le Docteur Legros, « en connaît plus qu’un médecin ».

Les participants ont été impressionnés par la discussion concernant les tabous qui demeurent dans la société sénégalaise, sur lesquels ils ne portent pas de jugement mais qui, selon le professionnel de santé, empêchent d’aborder les consultations et traitements avec l’efficacité nécessaire, car les informations circulent mal.

Les Cherbourgeois avaient besoin de mieux comprendre la culture locale pour adapter leur discours et leur action. Au-delà des thèmes complexes concernant la sexualité notamment, on retiendra aussi les besoins croissants du dispensaire. Par exemple, Cheikh et son équipe procèdent chaque année à 400 accouchements avec les mêmes moyens qu’il y a dix ans, alors que le nombre de naissances a été multiplié par trois. L’infirmier travaille sept jours sur sept. Les fondations de la future maternité ont été construites avec l’aide de l’association du Douaisi, mais la mairie cherche encore des partenaires pour boucler son projet.

Les membres de Téranga très à l'écoute de l'infirmier du dispensaire.

Les membres de Téranga très à l’écoute des propos de l’infirmier du dispensaire.


Laisser un commentaire

2 Comments

  1. ADAMA LO avril 10, 2015 12:06   Répondre

    Moi personnellement, je tire mon chapeau à Cheikh et à toute l’équipe qui l’accompagne dans le travail … Ils abattent chaque jour un travail énorme et avec peu de moyens … Cheikh est un homme dont nous pleurons déjà le départ avant l’heure … Car , il sera difficile de remplacer cette homme plein de vertus et très disponible pour les patients qui viennent au poste de Santé … Merci aux Cherbourgeois , qui tous les jours, cherchent comment mieux aider les Somonois à améliorer les conditions et les moyens de santé et de l’éducation de Somone.

  2. GAULTIER février 12, 2020 8:27   Répondre

    A CHAQUE FOIS QUE JE VIENS A lA SOMONE,JE DEPOSE DES CHOSES AU DISPENSAIRE ET SUIS GENTIMENT REMERCIEE. J’AI PU VOIR D ANNEE EN ANNEE ARRIVER DES VEHICULES DE SECOURS, LA MODERNISATION DE LA MATERNITE ET
    LA CRETAION UNE SALLE D ATTENTE. MAIS IL RESTE BEAUCOUP A FAIRE…
    Je reviens fin fevrier. De quoi avez-vous le plus besoin?